9,00 CHF
Disponible 1 ex.

Problème du mal et de la souffrance (Le) - Une réponse chrétienne à un débat philosophique

Guillaume Bignon

Comment croire en un Dieu tout-puissant et parfaitement bon, lorsqu’il y a tant de mal dans ce monde ? L’existence du mal est ainsi utilisée par les athées pour offrir un argument philosophique contre l’existence de Dieu. Ce livre présente les éléments nécessaires pour une réponse solide à l’argument du problème du mal, en introduisant les concepts philosophiques essentiels, mais à un niveau accessible. Le mal est à la fois un puzzle intellectuel et une crise existentielle, mais il est possible pour le chrétien de fournir des éléments de réponse qui puissent satisfaire à la fois les demandes de l’esprit et du coeur.

50 pages

Face à la souffrance, les philosophes et les théologiens ont souvent fait preuve d’arrogance. Ils veulent tout expliquer. Et même s’ils le font pour glorifier Dieu et consoler les hommes, le moyen n’est pas bon, parce qu’il n’est pas vrai.

C. S.Lewis évite ce piège. A une logique descendante, qui prétend tout connaître des desseins de Dieu et expliquer la finalité de tous nos maux, il préfère l’élan ascendant qui part de notre expérience humaine, avec ses incertitudes, ses tâtonnements et ses ombres.

Sans escamoter les difficultés - et même en trébuchant - il nous encourage à ne pas repousser le message ami, l’irruption de la puissance de Dieu dans notre intimité, par le truchement de la venue de Christ.

PC2291
9782890822917
50
12.5⨯17.8⨯0.4cm
58 g
2017
1 ex.
Langue
Français
sentiment_satisfied Cet ouvrage est retenu dans notre assortiment.
L’auteur, chrétien et philosophe, montre bien que le problème du mal et de la souffrance est l’un des plus grands obstacles pour croire en Dieu. Dans ce livre, il souhaite donner une ré-ponse chrétienne à un débat philosophique. Le corps de l’ouvrage est un peu difficile à comprendre. La conclusion permet une meilleure compréhension. L’auteur y explique clairement que l’Evangile est au centre du problème exis-tentiel. Il encourage les chrétiens qui souffrent à ne pas perdre la foi et à réaliser que Dieu permet les souffrances pour leur bien.
chat Commentaires (1)
Note