0 Open search
0 Panier
Commander

Votre panier est vide.

Les Folopa, originaires de Mélanésie, comptent environ 2500 individus et habitent une région sauvage de Papouasie - Nouvelle-Guinée. Le but des Anderson, couple de traducteurs, est d’étudier la langue folopa, de la doter d’une écriture, puis d’enseigner aux Folopas la lecture et l’écriture, et enfin de traduire la Bible dans leur idiome. Ce travail va prendre des années (première ébauche en 1991), lancement du NT tout entier (janvier 2007). Pour les Anderson, il s’agit de comprendre les Folopas : leur façon de vivre, de se nourrir, de cultiver la terre, leurs coutumes. Neil Anderson, avec l’aide de quelques indigènes et de sa femme, s’attelle à la traduction de la Bible dans leur langue, orale jusqu’alors.. Chaque passage biblique doit être rattaché au vécu de ce peuple pour être compris. Les notions chrétiennes demeurent complexes et parfois troublantes, si elles sont prises au pied de la lettre. Par exemple, gens de la terre. les Folopas comprennent et tremblent à l’ouïe du récit de la faute de nos premiers parents et de la sentence de Dieu : « Par ta faute, le sol est maudit", mais l’idée de résurrection leur échappe : ils vont jusqu’à déterrer les cadavres ! Quant au chocolat, pour eux, c’est aussi bon que … le foie de porc - le nec plus ultra ! Et ils vont découvrir que la vie avec Dieu, c’est encore meilleur que le chocolat !

Description du produit

  • Stock 1 article disponible
  • Date de parution 2007
  • Poids 0.241  kg
  • Nombre de pages 192
  • Langue Français
Meilleur que le chocolat - Découverte chez les Folopas
15.00 CHF
1 ex.
Disponible